Zidane en reconversion : quel est son potentiel ?

28 avril 2015

 Aujourd’hui, j’ai voulu vous faire part du célèbre footballeur Zinedine Zidane.
J’adore ce sportif qui a fait briller le monde entier avec ses gestes et ses buts.
Ce qui m’intéresse, c’est sa période entre ces deux vies : le footballeur et l’entraineur.

Pour passer de l’une à l’autre, il vit un changement, que n’importe qui d’entre nous peut vivre dans une époque de transition.

Pour ce faire, je me suis appuyé sur un article paru dans l’Équipe Magazine paru le 13 juillet 2013.
Je vais simplement reprendre des phrases essentielles exprimées lors de cette interview. Et je vais exprimer mon ressenti par rapport à ces citations.
C’est parti!

Pour commencer, je cite ces deux phrases :

  • «Il faut accepter de ne pas savoir grand-chose mais avoir conscience qu’en se donnant les moyens, on va apprendre, grandir, même à mon âge»
  • «Apprendre, passer les diplômes, se confronter au terrain, se frotter aux autres, à ceux qui ont fait leurs preuves, c’est ça, le processus. Et ça me convient bien… J’aime apprendre, en regardant et en faisant.»

Pour Zidane, l’important est d’être dans l’ici et maintenant. On s’intéresse ici à son état désiré : être entraineur. Comment va-t-il y parvenir ? En vivant dans le présent. Pour le moment, l’important est d’apprendre, de découvrir, de se tromper… et de vivre. L’objectif de Zidane est de s’intéresser au chemin à parcourir et pas forcément à la finalité qui est celle d’être entraineur. Cela se fera naturellement puisqu’il trace sa route, son chemin.

Ensuite, voici une autre phrase illustrant son état d’esprit :
« Quand je me lance dans quelque chose, j’aime bien être en confiance et dans une notion de partage. Et pour partager, il faut que je sois bien»

Zidane a mis un certain temps à prendre sa décision d’entrainer. Il a arrêté en 2006, « sur un coup de tête » … et l’article date de 2013. A partir du moment où « ZZ » a pris sa décision, c’est que son corps et son esprit sont en accord. On appelle cela être en congruence ou être aligné.
Zidane a bien pesé le pour et le contre, s’est posé et s’est demandé : dans quel domaine et où je me sens bien, dans quel domaine mon corps, mes pensées, mon bien être sont au top? Chacun d’entre nous se doit de se poser cette question dans une phase de transition professionnelle. Par ailleurs, quand il dit qu’il a besoin d’être en confiance, et de partager, c’est qu’il s’est demandé dans quelle activité il trouvera le plaisir d’être lui-même, c’est-à-dire être en confiance et partager. La confiance et le partage sont deux valeurs essentielles pour ce sportif. Elles vont de pair avec ce qu’il est et ce qu’il fait.

Il est parfois efficace de se poser la question : dans quel domaine d’activité je peux faire exprimer mes valeurs?

Allez, encore une citation : «J’ai toujours été à l’écoute, en ayant conscience qu’écouter pouvait me permettre d’apprendre, de progresser».

Zidane dispose d’une qualité essentielle pour réussir et bien communiquer : l’écoute. Cette compétence lui permet de ne pas interpréter, de reformuler et d’être en phase avec autrui. C’est un être curieux, qui écoute pour progresser et avancer. Il n’arrive pas avec son passé de footballeur et des idées toute faites. Au contraire, il fait preuve d’humilité. Il préfère reculer, écouter et apprendre. C’est toujours comme ça qu’il préfère fonctionner et cela lui permet d’avancer.

«Quand je suis dans mon élément, je suis déconneur, je chambre, je blague. Je ne suis pas conforme à l’image qu’on me donne de moi parfois. Et puis, avec le temps, j’ai certainement pris confiance et je m’ouvre plus facilement»

Cette phrase est synonyme d’une personne qui vit bien son changement. Zidane est lui-même. Être déconneur, c’est être lui-même. Ce n’est pas sûr qu’il le fût tout autant dans sa période de réflexion. Aujourd’hui, Zidane a libéré ses freins, ses hésitations. Aujourd’hui, c’est une personne en pleine confiance.

Voilà, j’espère avoir éclairé les quelques pensées de ce grand sportif, et sa réflexion sur sa reconversion. Il y aurait encore plein de choses à dire là-dessus. Surement pour un autre article…

A bientôt!

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *