Les dix idées clés de la PNL

  Depuis que j’ai été certifié praticien en PNL en juillet dernier, on me demande souvent, mais a quoi ça sert , ou est-ce que ce n’est pas trop dangereux, ou…  » bah…c’est de la manipulation »…. Donc, je vous propose de vous énoncer les dix idées ou (dix présupposés ) principales qui se dégage de la Programmation Neuro Linguistique. La PNL est un outil de développement personnel comme tant d’autres. Il a été crée dans les années 70 par Richard Blander, et John Grinder. ( un informaticien et un linguiste). Pour faire simple, ces deux personnes ont étudié les comportements de brillantes personnes afin d’en dégager des modèles de l’excellence humaine. Puisque de nombreux modèles ont été décrits, c’est un outil très efficace utilisé dans le milieu professionnel et dans la vie de tous les jours. Ah oui, juste pour en terminer avec la brève définition, la PNL est conçue principalement sur des thématiques autour du changement ( au sens large) et autour de la communication ( aussi au sens large). Ici, je reprends les informations énumérées dans le brillant ouvrage de Josiane de Saint-Paul et d’Alain Cayrol, précurseurs de la PNL en France.( Derrière la magie, Intereditions, 1984) C’est parti…

Vive la grenouille !

Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter un conte : la parabole de la grenouille. Peut-être que vous le connaissez déjà, mais je le trouve très inspirant pour celles et ceux qui veulent accomplir quelque chose mais qui ont entendu un ami ou proche, lui dire «  t’es dingue » ou «  arrête de rêver, reviens sur Terre ». Allez… c’est parti. Il était une fois une course …  de grenouilles. L’objectif était d’arriver en haut d’une grande tour. Beaucoup de gens se rassemblèrent pour les voir et les soutenir. La course commença. En fait, les gens ne croyaient pas possible que les grenouilles atteignent la cime et toutes les phrases que l’on entendit furent de ce genre : « Inutile !!! Elles n’y arriveront jamais! » Les grenouilles commencèrent peu à peu à se décourager, sauf une qui continua de grimper et… Les gens continuaient : « … Vraiment pas la peine  !!! Elles n’y arriveront jamais!… » Et les grenouilles s’avouèrent vaincues, sauf une qui continuait envers et contre tout … A la fin, toutes abandonnèrent, sauf cette grenouille qui, seule et au prix d’un énorme effort, rejoignit la cime. Les autres, stupéfaites, voulurent savoir comment elle avait fait. L’une d’entre elles s’approcha pour lui…

« Travailler ! Travailler ! Comme si j’avais le temps »

Le titre , emprunt d’une citation de George Perros m’amène aujourd’hui à vous exposer des  astuces pour bien gérer votre temps. En effet, en management, ou dans la vie d’une entreprise,  il y a le travail et la capacité à se fondre et à être un décideur au sein de votre équipe et de votre entreprise. Réussir l’ensemble de ses facteurs suppose de savoir s’organiser, de gérer son stress lié au manque de temps notamment. Gérer son temps fait donc parti des habilités que tout manager, cadre moyen, ou confirmé, doit savoir. Voici 11 astuces, qui je l’espère, vont pouvoir vous aider vous organiser et à ne pas voir le temps comme une contrainte. Si, pour certains, ces principes vous sont connus, et bien, cela vous fera réviser. C’est parti pour 11 astuces pour gérer votre temps : 1- Savoir se connaître, savoir comment vous fonctionnez dans votre organisation et respecter votre mode de fonctionnement. 2- Savoir ce qu’il y a à faire : établir des objectifs de réalisation. 3- Chaque jour, affecter un ordre de priorité aux tâches. 4- Identifier vos urgences : certaines sont vraies et d’autres urgences sont fausses, c’est-à-dire pas si urgentes que cela finalement. A…

Le changement en entreprise : étapes pour l’accepter

L’un des fondamentaux du coaching et du management du XXIe siècle est d’apprendre à changer et surtout de bien vivre le changement. Comme le dit Jacques -Antoine Malarewicz, brillant systémicien et médecin psychiatre de renom, en entreprise nous vivons plusieurs deuils dans un espace très court. En effet, en entreprise, que ce soit un collègue qui parte, qui soit renvoyé sans ménagement, qu’il y ait un déménagement, qu’il y ait un changement opérationnel voire stratégique dans l’entreprise, qu’on ait changé la machine à café par une autre, que notre bureau devienne un open space, qu’une personne subisse une mobilité professionnelle avec joie ou avec peine…. Bref il se passe toujours quelque chose dans la vie professionnelle. Par ailleurs, dites-vous également, qu’avant de changer, il est bon de faire le deuil de ce qui s’est passé avant. Chacun d’entre nous vit comme il peut ce changement. En général il traverse différentes étapes illustrées par « la courbe du deuil ». Cette courbe a été définie par le Dr Elisabeth Kubler-Ross (psychiatre et psychologue helvetico-americaine, pionnière de l’approche des soins palliatifs). Celle-ci a identifié les différents stades par lesquels une personne passe lorsqu’elle apprend un changement brutal (deuil, rupture, disparition…). Ce modèle…